Publications

Publications

 

 

La Chercheuse d’esprit illustre un thème fort à la mode au XVIIIe siècle. Elle a donné son nom à un opéra-comique en un acte, œuvre de Charles-Simon Favart (1710-1792), dont la première représentation eut lieu à la Foire Saint-Germain, à Paris, en 1741. lire la suite

(le 6 juin 2020) 

Le Musée des Beaux-Arts conserve la majeure partie de l'héritage du sculpteur animalier, originaire de Saulieu.

Ayant commencé par des représentations traditionnelles inspirées de son milieu familial ou de thèmes littéraires, François Pompon se consacre exclusivement aux animaux à partir de 1905. Lire la suite

(le 30 mai 2020)

Le visage est traité de façon réaliste : les traits légèrement empâtés sont ceux d'un homme proche de la cinquantaine.

Lire la suite

(le 24 mai 2020)

 

Tes grands yeux de velours sont plus noirs que ta chair.

Baudelaire

« À une Malabaraise » publié en1866

Spleen et idéal     lire la suite

Alain GRANDJEAN (le 21 mai 2020)

Voici un détail d’une peinture du Musée des Beaux-Arts de Dijon, du 2e quart du 16e siècle, mais que représente-t-elle ?

Lire la réponse ici

La réponse a été trouvée par Nicole COLLETTE.

(le 17 mai 2020)

De Degottex à Chanel, il n’y a qu’un pas

J’aime bien visiter les musées, accompagné des personnes qui travaillent dans la mode.

L’autre jour, j’étais au Musée des Beaux-Arts et j’observais avec amusement l’attitude de mon amie. La voir prendre 1988 photos « inspi » comme elle dit, l’entendre dire au détour de la Salle des Statues : « c’est hyper Instagramable ». lire la suite

Thibault SEGUIN (le 13 mai 2020)

Voici un détail d'un objet du musée de la Vie Bourguignonne, époque contemporaine

© Musée de la Vie bourguignonne de Dijon/ François Perrodin

Mais quel est il ?  lire la réponse

(le 10 mai 2020)

 

André Charles BOULLE, célèbre ébéniste de Louis XIV à partir de 1672, révolutionnera la technique de la marqueterie qui existe depuis le XIVème siècle ; il utilise aussi l’écaille de tortue... qu’il fait venir du bout du monde !!!!  lire la suite

Nicole MILLET  (le 6 mai 2020)

Voici un détail d'un relief funéraire du musée archéologique, de la période gallo-romaine

Mais quel est il ? lire la réponse

 

Les premières bonnes réponses ont été données par: Martine LUCCHI,  Chantal GELEY, Annie HAIK, Julien HOARAU, Nicole COLLETTE et Evelyne LECLERE.

(le 3 mai 2020)

 

Hugues Sambin naît vers 1520 à Gray. Son nom est mentionné, comme menuisier, sur le chantier du château de Fontainebleau en 1544. Il épouse à Dijon, en novembre 1547, Catherine Boudrillet. Le père de cette dernière est un menuisier de la ville dont il deviendra l’associé. Reçu, en mars 1549, maître-menuisier, il est, à plusieurs reprises, maître-juré de sa corporation. Lire la suite

Catherine Gras (le 30 avril 2020)

 Voici un détail d'une sculpture du musée d'Art Sacré du XVe s.

Mais quelle est elle ?  lire la réponse ici

Les deux premières bonnes réponses ont été données par: Jean AUBELLE et Annie HAIK.

(le 26 avril 2020)

Jean-Jacques CAFFIERI  (Paris, 1725-Paris, 1792)

Jean-Philippe Rameau (Dijon, 1683-Paris, 1764)

Terre cuite, H. : 75 cm ; L. : 53 cm ; P. : 30 cm ; signé et daté 1760.

Entré au musée avant 1834, Inv. CA 1094

L'Académie des Sciences, Arts et Belles-Lettres de Dijon s'était constituée une importante collection de bustes d'hommes illustres de la Bourgogne, grâce à la générosité de certains de ses membres et à la libéralité des artistes. Parmi ces derniers le sculpteur Caffieri offre trois bustes, en 1775, dont celui de Rameau. lire la suite.

Voici un détail d'un tableau du  Musée Magnin, de la première moitié du 16e siècle.

Mais quel est il ?  Voici la réponse

Les cinq premières bonnes réponses ont été données par: Jean RONOT, Thibault SEGUIN, Chantal GELEY, Jean AUBELLE  et Françoise VIGNIER.

(le 19 avril 2020)

Le Musée Rude occupe le transept et le chœur de l'église Saint-Etienne, lieu chargé d'histoire.

Il abrite les moulages des œuvres monumentales du sculpteur dijonnais François Rude (Dijon, 1784-Paris, 1855), le Musée des Beaux-Arts ne présentant que des sculptures originales du célèbre statuaire. lire la suite  (le 14 avril 2020)

Voiçi un détail  d’un tableau du Musée des Beaux-Arts de Dijon de la  période du Moyen-Âge.

Mais quel est il ?   lire la suite  (le 7 avril 2020)

Un dessin de Charles LAPICQUE à découvrir   (Claude Albert Martel le 2 avril 2020)

Un entrelacs de lignes courbes au crayon noir, structuré  par de grands traits de fusain verticaux, horizontaux, obliques. De l’ensemble naissent  cinq silhouettes, dont une centrale, remarquable. lire la suite.

sophierude

Sophie RUDE, peintre et femme de sculpteur : une vie d’artiste au XIXe siècle, écrit par Monique Geiger (préface de Jacques Foucart, postface de Charles Vogel), 2004, 189 pages.

Sophie RUDE_(sommaire)

Disponible au secrétariat de la Société des Amis de Dijon. (La Nef, 1 place du théâtre Dijon) et par correspondance.

Bulletin des Musées de Dijon N°14 (2014-2015)

Sommaire du bulletin N° 14

Disponible au secrétariat de la Société des Amis de Dijon. (La Nef, 1 place du théâtre Dijon) et par correspondance.

Bulletin des Musées de Dijon N°13 (2012-2013)

90 ans au service de l’accroissement des collections des musées dijonnais

(Jacky Bénard, Hervé Oursel, Jean-Pierre Sainte-Marie.)

Disponible au secrétariat de la Société des Amis de Dijon. (La Nef, 1 place du théâtre Dijon) et par correspondance.

BMD N° 10 (2006-2007)

 

Bulletin des Musées de Dijon N°10 (2006-2007)

Disponible au secrétariat de la Société des Amis de Dijon. (La Nef, 1 place du théâtre Dijon) et par correspondance.

 

Bulletin des Musées de Dijon N°9 (2003-2005)

Disponible au secrétariat de la Société des Amis de Dijon. (La Nef, 1 place du théâtre Dijon) et par correspondance.