Marchand de vin

 

 

Détail : période gallo-romaine

Musée archéologique de Dijon

Relief funéraire d’un marchand de vin

Un jeune homme, du haut de son comptoir surélevé, sert un client qui présente directement depuis la rue sa propre cruche sous le bec de l’entonnoir dans lequel le marchand verse une mesure. Les mesures, petits pots en ordre décroissant accrochés dans l’encadrement de la boutique, correspondaient chacune à une capacité bien précise. Époque gallo-romaine. IIe siècle. Provenance : Til-Châtel.

© Musée archéologique de Dijon / François Perrodin

La face sculptée faisait partie à l’origine d’un ensemble architecturé qu’on a pu reconstituer : Il s’agissait d’un enclos funéraire (dont on trouve peu de vestiges conservés en Gaule) pour délimiter un ensemble de sépultures.

En savoir plus grâce à l’article de Simone Deyts et Jean-Claude Barçon en suivant ce lien