Claire Joncheray le 5 mai 2021

 

 

 

A propos de la conférence « Nicolas de Staël et le séjour en Provence »

La conférencière, Madame Claire Joncheray, s’est attachée à nous démontrer, avec un enthousiasme, une conviction sympathiques, combien la peinture de Nicolas de Staël est complexe, et plus encore semble-t-il à partir de cette année 1952.

Du travail sur la matière, les correspondances de couleurs disséminées ou inscrites dans une structuration tant horizontale que verticale, la conférence nous conduit, à travers les œuvres présentées, vers une simplification, une quête sans doute spirituelle, exprimée par des aplats de couleurs qui se répondent de la terre au ciel, de la mer au ciel, et qui deviennent plus violentes : le rouge et le noir omniprésents.

L’artiste aboutit à une impossibilité d’exprimer ce qu’il ressent profondément et le dernier tableau présenté, inachevé, interroge tout à la fois sur sa création et son intimité.

Claude Albert MARTEL

Lien gracieusement transmis par Claire Joncheray sur son article  » Nicolas de Staëlet le séjour en Provence « 

 

previous arrow
next arrow
Slider