Claire Grebille 03/06/2021 Visioconf « les expositions universelles »

 

 

Utopies et architecture : les expositions universelles

Conférence du 3 juin 2021 :

Mme Claire Grebille, Guide-conférencière, diplômée de l’école du Louvre nous a présenté le 4 février 2021, une première conférence consacrée aux utopies au siècle des lumières qui faisait la part belle à St Pétersbourg, Washington et les salines royales d’Arc-et-Senans. Ayant fait l’unanimité ce soir-là, nous l’avons de nouveau invitée pour évoquer  sur le même thème, les expositions universelles.

Quel meilleur terrain peut-on imaginer qu’une création ex-nihilo à vocation éphémère (la plupart du temps, tant mieux pour la tour Eiffel) que celui des  pavillons des expositions universelles ?

A partir de 1851 en Angleterre puis quasiment tous les 12 ans à Paris à partir de 1855 et jusqu‘en 1937*, les architectes ont pu se livrer à la satisfaction de leur imagination débridée. Tous les styles : gothique, éclectique, décoratif, art nouveau, arts premiers, art contemporain  vont pouvoir s’exprimer.

Pour les pays hôtes, c’est « un marqueur de puissance et de rayonnement », les matériaux les plus novateurs y sont employés : fer, acier, fonte et surtout verre au XIX ème (Crystal Palace, palais de l’Industrie, palais du champ de Mars…) et début du XX ème mais au XXI ème, on revient aux matériaux renouvelables et recyclables : le bois, le carton (Shangai, Milan, Dubaï). La nature et le développement durable sont privilégiés.

Paris, la ville lumière,  s’en trouvera transformée durablement, avec la tour Eiffel bien sûr mais aussi toute la colline du Trocadéro, le pont Alexandre III, les premiers métros, le Grand et le Petit Palais…

Ce lien vous permet de revisualiser  ces belles réalisations.:

En la remerciant chaleureusement, nous avons souhaité revoir Mme Grebille en présentiel prochainement.

*Pour l’anecdote, cette année-là,  le pavillon de l’Allemagne nazie fait face au pavillon de l’Union Soviétique.

Christian Beaulat

 

previous arrow
next arrow
Slider